Bienvenue sur Psy ligne

Najib Nidam-Eloudghiri
psychologue clinicien / psychanalyste

- Consultation en cabinet à Paris
- Consultation par téléphone
- Consultation par e-mail

N° Adeli attribué par la DASS:75 93 06 17 8
URSSAF/ N° de Siret:509 814 07500016

Accueil Analyse pratique Charte européenne des psychologues Code de déontologie de la psychologie en France Contact Pourquoi un site internet Consultation par email Consultation par téléphone Présente Psychanalyse Psychologie_clinique Psychosomatique Psychothérapie psychanalytique Quand Régulation Articles - Dolto Articles -Freud Articles -Klein Articles -Lacan Articles -Liens Articles -Winnicott

Pourquoi un site Internet ?
Un psychologue Clinicien/psychanalyste en ligne pour:
* Lire, réfléchir, et répondre à vos mails
* Vous aider au mieux à traverser une épreuve difficile
* Vous assurer un suivi psychologique régulier par téléphone
* s’engager avec vous dans un travail de psychothérapie analytique
* Mener avec vous une psychanalyse par téléphone.
Ce travail ne peut être envisageable qu’avec les personnes pouvant effectuer le déplacement, lorsque nécessaire, pour des séances en cabinet. L’idée d’un site Internet n’est pas nouvelle. En effet, nombreux sont les psychologues qui, depuis longtemps, ont adopté Internet comme mode de consultations psychologiques, psychothérapie et psychanalyse. En ce qui me concerne, habitué à la forme classique de consultation en cabinet, je ne pouvais franchir ce pas sans répondre au préalable à un certain nombre d’interrogations d’ordre théoriques, déontologiques et éthiques liées à ce nouveau mode de consultations. Les nombreuses conversations avec mes collègues, divers témoignages et expériences à ce sujet m’ont amené progressivement à me pencher et m’intéresser à cette question de plus prés. C’est finalement un patient qui, ayant entrepris une psychothérapie analytique avec un thérapeute par téléphone qui m’a véritablement décidé à franchir ce pas. Ce patient qui, pour une raison indépendante à sa volonté, a dû interrompre sa thérapie par téléphone, s’est présenté dans mon cabinet pour continuer le travail entrepris sur lui même. Mon travail avec ce patient a participé à faire mûrir ma réflexion à ce sujet dans la mesure où il m’a permit d’affiner mon approche, de trouver une reponse à un certain nombre de mes interrogations en évaluant concrètement la qualité du chemin parcouru par ce patient et la commodité que ce mode de consultation pourrait constituer, à plus d’un titre et pour diverses raisons, pour certaines personnes. Aujourd’hui, je reste toujours convaincu que rien ne vaut une consultation, une psychothérapie, une psychanalyse en cabinet. Bien entendu l’idéal est toujours à chercher et à rechercher, mais les impératifs de notre vie au quotidien nous incitent à contourner le chemin désigné tout en ne renonçant en rien à la destination souhaitée et aux buts escomptés. Notre vie est de plus en plus conditionnée par l’exigence du temps, une véritable course contre la montre. Le temps qui passe et qui ne revient pas, des occasions qui se présentent à nous et qui s’évanouissent aussitôt lorsqu’on tarde à les saisir ou lorsqu’on ne parvient pas à en décrypter le sens. Depuis longtemps, l’avancée du savoir et de la science a mis en évidence l’interaction entre le psychologique et le corporel, l’impact de l’un sur l’autre n’est plus une abstraction pour personne. De la même façon que certaines maladies objectivées et diagnostiquées par la science, nous atteignent dans notre propre corps et affaiblissent notre action, la vie nous confronte à de nombreuses épreuves dont certaines mettent à rudes épreuves notre équilibre psychologique, laissent en nous des traces et blessures indélébiles qui brouillent notre perception, conditionnent nos choix et orientations, et parfois trouvent refuge, traduction dans propre corps. Notre pratique de Psy ne nécessitant guère une intervention directe sur le corps du patient, aujourd’hui il me semble de plus en plus évident que les nouveaux outils techniques, toujours plus nombreux et novateurs, seront mis à contribution pour faire évoluer notre pratique vers plus de souplesse sans nous écarter des exigences fondamentales de notre déontologie.